©Roudier Maude

BACHELOR IN PHOTOGRAPHY

DIRECTRICE ARTISTIQUE

CONCEPTRICE ET REALISATRICE IMAGE

DIPLOME MARKETING ET COMMUNICATION

GRAND PRIX PARIS MACH

AUTEURE PHOTOGRAPHE PROFESSIONNELLE 

Située en plein coeur des Brotteaux- LYON

Mauderoudier@gmail.com

0640888926

follow US

CECI N'EST PAS

LE CORPS

Pour cette première partie du diptyque, j’ai demandé à quatre modèles de poser devant mon objectif. J’ai effectué des photographies de corps en mouvement. Ce choix était délibéré car il s’agissait de faire ressortir des mouvements, muscles, et parties du corps sans que ça soit décidé par ces derniers. Mes modèles se sont alors attelés à effectuer ces positions peu communes, ce qui a donné lieu à des postures plutôt intéressantes. Femmes et Homme, évoluaient sous une lumière contrastée à l’aide d’un bol lumière. L’intérêt de celui-ci était de créer des ombres par la lumière et ainsi d’accentuer les formes tout en créant des nouvelles. J’ai choisi d’utilisé le noir et blanc car il est pour moi primordial dans mon univers photographique. D’après moi, et, influencée par de nombreux photographes, son utilisation permet de transmettre une meilleure émotion, une beauté simple avec ces lumières. 

J’ai choisi de ne pas montré les visages de mes personnages afin que l’interlocuteur puisse se les imaginer, se laisse transporter par la magie et la beauté de ces corps, parfois même par leurs défauts.

LE NON CORPS

Pour la deuxième partie de ma photographie, j’ai décidé d’utiliser le végétal. Mon vécu et les moeurs instaurés dans ma famille donnent une place importance à la fleur et à son identité. Une fleur, plante, ou autres espèces végétales correspondent à chacun d’entre nous. Pour cela, j’ai choisi d’effectuer des prises de vues de quatre plantes différentes pour ce dytique. L’importance de ces dernières étaient leurs textures, leurs matières, leurs voluptés. J’ai donc choisi d’effectuer mes prises de vues en studio, avec la même lumière que celle utilisée sur les corps de mes modèles. J’ai déposé mes éléments sur un morceau de tissu noir et mis en scène les différentes fleurs. Pour cela, j’ai utilisé un objectif Macro afin d’avoir une meilleure qualité possible ainsi qu’un maximum de texture/matière.